La Ville du Périph'

Voir les photos

La Ville du Périph'

 

Le périphérique, on y roule, on n’y vit pas.

 

Le périphérique bien sûr c’est une route, mais c’est plus qu’une route : c’est un territoire qui entoure une infrastructure. Un territoire où l’on a construit, un territoire avec ses logements et ses bureaux, un territoire qui fait tampon entre Paris et sa banlieue. À la fois un morceau de ville et une frontière dans la ville...

 

Comme tous les territoires, cette mince bande de 400 mètres de large qui entoure la capitale a une mémoire. Une manière de définir une histoire et une géographie. La géographie c'est simple : on tourne en rond entre Paris et banlieue. Pour l'histoire, il faut remonter deux siècles et raconter l'enceinte militaire construite autour de Paris sur l'initiative de Thiers en 1840. Il faut raconter les fortifs et la zone, les HBM de 1924 et les HLM de Lafay de 1953. La fin des 30 Glorieuses, le Gaullisme et ses grands chantiers, les ingénieurs et le béton, la naissance du projet qui mit 40 ans à accoucher, et enfin la construction du "périph" entre 1959 et 1973...

 

Inauguré il y a 40 ans, entretenu avec soin, performant, une question subsiste : Comment vivre avec ? 230.000 véhicules par jour, la plus forte densité automobile d’Europe. 35,5 km de long, à mi-chemin entre autoroute et boulevard. On ne parle plus de kilomètres. On fait du porte-à-porte. Comme le disent en souriant les responsables de la voirie : "c’est juste un chemin vicinal", un chemin vicinal qui dessine la limite de la ville. Raconter le périph c’est raconter ce no man’s land qui sépare Paris de sa banlieue. C’est aussi raconter cette ville qui s’invente dans le voisinage immédiat du périphérique, faite de grands volumes, de monuments involontaires qui déclinent les protections aux bruits ou aux vues. Une réflexion sur l’urbanité, sur le tissage surprenant de la grande infrastructure et des quartiers qui le bordent.

 

La ville moderne n’est pas une malédiction.

 

Richard Copans

(Réalisateur du film documentaire «Paris Périph», Les Films d’Ici, Forum des Images)

 

 

 



Vue sur le peripherique parisien, du haut d'un immeuble HLM.

Murs anti-bruit sur les bords du peripherique parisien

Arrivee de l'autoroute A6 sur le Periph a Paris

Facade d'un immeuble d'equipements sportifs en bordure du peripherique parisien, pres de la Porte d'Orleans.

Terrain de football en bordure du peripherique parisien , vu du haut d'un HLM.

Porte de Bagnolet. Parking du centre commercial

Issue de secours d'un centre commercial, sur les bords du peripherique parisien, pres de la Porte de Bagnolet.

Tunnel du peripherique parisien, sous le Bois de Boulogne.

Parterre de fleurs sur un pont surplombant le peripherique parisien.

Terrain de sport en bordure de peripherique, pres de la Porte de St Ouen.

Terrain vague coince entre le peripherique et les voies SNCF de la gare Saint-Lazare.

Bretelle d'acces au peripherique parisien.

Panneaux publicitaires en bordure du peripherique parisien.

Residence HLM eclairee par les enseignes publicitaires du peripherique.

Terrain de foot sur les bords du peripherique parisien.

Sous le peripherique, pres du quai d'Ivry.

Les coursives d'entretien de l'eclairage d'un tunnel du peripherique.

Souterrain. Au coeur de la Porte Maillot

Passage. Au coeur de la Porte Maillot

Terrain vague et immeubles HLM en bordure du peripherique parisien.

Station-service sous le peripherique, au niveau du Pont du Garigliano.

Parking ou soucoupe volante ? Sur les bords du peripherique parisien.