Parc du Temps des Cerises, La Plaine St Denis
Plaine Commune / D'ici là Paysagistes

Voir les photos

Conçu par l’agence D’ici là, le nouvel espace vert de la ZAC du Landy allie équipements sportifs et aire de jeux à l’agrément d’un paysage champêtre

 

Le vendredi 10 juin 2016, dans le quartier d’affaires de la ZAC du Landy, une douce atmosphère d’oisiveté estivale s’est installée, surtout palpable entre midi et deux. Le soleil aidant, des pique-niques ont été improvisés par des dizaines de salariés, dans le parc du Temps des Cerises qui ouvrait ce jour là au bas des immeubles de bureaux. Encadré par les sièges de SFR, Siemens, la SNCF et les studios d’Euro Media, cet espace vert de 11 000m2 combine aménagements paysagers, aire de jeux pour jeunes enfants et équipements sportifs. Surtout remarquable du haut de ses 11 mètres, une halle en bois, au toit translucide, abrite aux abords de la rue André-Campra, terrains de foot et de basket. Tables de ping-pong, terrain de pétanque, mobilier de fitness, piste finlandaise tapissée de copeaux de bois pour les courses d’échauffement… Répartie dans le parc, l’offre d’activités sportives et physiques a été pensée par Gérard Baslé, qui était avec le paysagiste Philippe Hamelin l’un des deux consultants spécialisés sollicités pour l’avant-projet.

 

Sous-bois, prairie et jardin frais

 

C’est l’agence D’ici là, désignée par un jury de concours de maîtrise d’œuvre en avril 2013, qui a été chargée de concevoir et de réaliser cet espace vert à usage multiple. La traduction en termes paysagers en est une juxtaposition d’ambiances, sous-bois de bouleaux, bosquets, prairie, et ce « jardin frais » creusé d’une noue, zone de récupération des eaux de pluie où ont été plantés graminées et autres végétaux de milieux humides. Tout urbain qu’il soit, le parc se présente donc en paysage champêtre avec un sol aux niveaux changeants. Aménagée en contrebas de la rue des Fruitiers, la prairie y est accessible par des gradins, qui n’invitent pas seulement à s’asseoir. Ils font aussi obstacle aux deux-roues. Le parc du Temps des Cerises est en effet sans clôture. Etiré le long de cette même rue, il y est tout juste bordé par un alignement d’arbres, des cerisiers. Un choix des plus logiques s’agissant d’un espace baptisé du titre de la fameuse chanson de Jean-Baptiste Clément, le chansonnier communard. Mais ces arbres là ne donneront que des fleurs. Comme l’explique la paysagiste Sylvanie Grée, rares sont les arbres fruitiers dans les espaces publiques où ils sont dégradés par les cueilleurs. Le coût de réalisation du parc s’élève 3,3 millions d’euros, dont 700 000 pour la halle, indique-t-on à Plaine Commune Développement, la Sem déléguée par Plaine Commune à l’aménagement de la ZAC du Landy.

 

Source : Journal de Saint-Denis